Zea mays – 3 avril 2019

Zea mays

Selon une très vieille légende Amérindienne, une terrible famine s’abattit sur le peuple Abénakis. Un homme eut alors une vision durant laquelle le Créateur lui expliqua comment sauver son peuple en échange de la vie de sa femme. L’homme sacrifia sa femme et l’enterra en laissant sortir de terre sa chevelure, conformément aux instructions du Créateur. La saison suivante, la terre fut généreuse et offrit du maïs en abondance.

Zea mays
Zea mays

Sur l’épi de maïs, quelques cheveux dorés nous rappellent le sacrifice d’une femme pour la survie de sa communauté.

Zea mays

Zea mays, 2019. Technique mixte sur papier, A3