Diaspora*, le réseau social où vous gardez le contrôle – 9 mai 2019

Diaspora*, le réseau social où vous gardez le contrôle

Vie privée, fakenews, protection des données personnelles… Si comme moi vous n’en pouvez plus de cet aspirateur de vie privée qu’est Facebook et de toutes ses dérives totalitaires, je vous propose de découvrir Diaspora*, la meilleure alternative au monstre crée par Zuckerberg.

Bon, soyons clairs : même si Diaspora* permet d’échanger des messages et photos avec n’importe quelle autre personne du réseau, partager et repartager des articles et des vidéos, commenter et aimer des publications, gérer vos contacts, tags, mentions et surtout garder le contrôle de vos données, en comparaison à Facebook, il y a moins de monde sur Diaspora*, les applications pour smartphone sont bancales, il n’y a pas de messagerie instantanée et pas de jeux à la con.

Toujours là ? Pour ceux qui ne se sont pas sauvés en courant, Diaspora* est donc un réseau social respectueux de ses utilisateurs qui accorde la plus grande importance à la protection de la vie privée : il ne revend aucune information, n’affiche pas de pub, chiffre les données échangées et permet l’utilisation de pseudonymes.

Décentralisé, vous êtes ainsi libres de choisir le serveur à qui vous confiez vos données (le mien est hébergé en France chez Framasphère / Framasoft), association d’éducation populaire consacrée principalement au logiciel libre.

Diaspora*, le réseau social où vous gardez le contrôle

Je ne vais pas vous exposer ici les risques que font peser les géants du net sur nos libèrtés – je prépare un article/projet complet dédié à ce sujet. Voilà, j’ai à peu près fait le tour, maintenant c’est à vous de découvrir votre degré d’addiction à FB et de mesurer si le jeu en vaux vraiment la chandelle.

Garder le contrôle de vos données et rejoignez-moi sur Diaspora*.

Le site officiel (FR) : diasporafoundation.org

Le code du projet (EN) : Github

La liste de serveurs (pods) et leurs infos (EN) : podupti.me