Citations

Lotus

Beaucoup de pensées sont profondes, mais cela ne prouve nullement leur véracité.


Faites de votre destin une destinée.


L’innocence parle avec le cœur.


Il est préférable de ne pas chercher sans cesse à imposer sa propre raison. Chacun détient sa propre vérité.


Une des sources principales de nos perturbations quotidiennes est de ne voir en la vie que plusieurs étapes successives et de n’avoir aucune vision globale de sa profondeur intemporelle.


Ne cherchez ni reconnaissance ni célébrité, ce ne sont que de vastes chimères qui vous entraînent loin de vous-même. Faites simplement ce que vous avez à faire.


Une ferme personnalité vous prive d’un chemin aux possibilités infinies.


On a tendance à simplifier les choses alors que nous ne savons pas être simplement nous même.


Le temps défile et nous ne pouvons le gérer mais, nous pouvons décider comment l’utiliser et avec quelle vibration.


Puisque le monde accélère, restez bienveillant envers vous-même en osant ne rien faire. Vous verrez que cela n’est pas si simple.


Ne cherchez pas ailleurs, car quoi qu’il arrive, vous êtes dans le moment présent.


La compassion est un joyau qui rayonnera dans le cœur de celui ou celle qui la cultive.


La sagesse est de se préparer et d’accepter l’idée sublime de finir cette vie par une transition lumineuse. Seul l’idiot ne s’y prépare pas et pense être éternel sous cette forme.


Accepter le regard des autres avec compassion. Soyez le miroir.


Faites votre part pour un monde meilleur. Pas mieux ou moins bien qu’un autre, juste votre part.


N’essayez pas d’aller ailleurs, restez simplement ici. Tout voyage, qu’il soit intérieur ou extérieur, commence par un moment d’abandon à l’instant présent. Ici et maintenant.


Si tu cherches à plaire, tu perdras ton chemin.


Nous avons tendance à enfouir notre cœur dans les sables mouvants de l’esprit. Lorsque nous permettons à celui-ci de s’en extraire, toutes les blessures commencent à guérir.


À quoi bon être une lumière pour les autres et une obscurité pour soi-même ? Vous ne pourrez être apaisé que si vous obtenez l’égalité entre ces deux forces.


Nous accumulons les expériences. À nous d’en faire une richesse ou une malédiction.


Laissez une grande place dans votre vie à l’amitié, elle saura vous surprendre et alimenter votre cœur.


Les attentes sont le poison de toutes relations. N’attendez rien que vous ne pouvez offrir.


Notre plus grande souffrance est causée par ce personnage que nous avons inventé et qui n’est pas ce que nous sommes réellement au plus profond de notre être.


Si votre problème concerne demain, ne le laissez pas vous envahir aujourd’hui.


Nous ne pouvons pas toujours contrôler les vagues d’émotions qui nous envahissent mais, nous pouvons choisir de ne pas être noyé par celles-ci.


Faire le vide n’est pas la bonne solution. Cela n’existe pas « faire le vide ». Pour apaiser l’esprit du flot continue qui le traverse, il faut créer une distance et laisser couler ses pensées, sans les retenir.


Nous sommes sur terre, sous cette forme, pour un instant. Utilisons cet instant pour qu’il soit bénéfique pour tous.


La contemplation ouvre l’esprit et l’emporte vers des territoires Inconnus.


Compter le temps passé où futur est une déformation de l’esprit. Le temps est relatif et infini. L’instant présent est éternel.


Bien des problèmes que nous rencontrons sont dus à une mauvaise compréhension de qui nous sommes profondément. Regarder en soi c’est accepter sa nature profonde.


Toute perte est uniquement une disparition de forme. Le fond est à jamais présent.


Si vous désirez entamer un voyage intérieur, la première aptitude à développer est la patience. Il n’y a aucune possibilité de transformation profonde dans la rapidité.


Pour prendre conscience pleinement de l’Être profond que nous sommes, nous devons déconstruire ce qu’on a fait de nous.


Si vous pensez être assez fort pour surmonter tous les problèmes de la vie, le moment est venu pour demander de l’aide.


Dès l’enfance, notre système d’éducation nous pousse à la compétition. Être LE meilleur n’est pas la solution. Le partage et l’altruisme comme unique voie pour être un meilleur ĖTRE.


Ralentir les autres ne vous fera pas avancer plus vite.


Même si une situation vous semble complexe, c’est avec simplicité qu’elle pourra se résoudre… La simplicité d’ouvrir son cœur.


Il n’y a aucune finalité. Tout n’est que (RE) commencement.


Ce que nous percevons du monde n’est pas Le monde mais une image créée par notre cerveau. Une image qui nous coupe de l’invisible.


C’est en essayant d’atteindre le divin que nous touchons du doigt le merveilleux.


Le temps linéaire n’est qu’une illusion. Le temps cyclique est le monde de l’esprit. En retrouvant l’unité perdue, l’être sort du chemin cyclique et dissipe ainsi toute illusion.


Le miroir ne reflète que l’image floue que nous avons de nous. Cela n’est qu’apparence. Il y a au fond de nous une image nette et précise de l’être que nous sommes. À chacun libre de découvrir son image profonde.


Pour tout cadavre, il y a un charognard.


Aucune mythologie personnelle ne peut-être déconnectée du son de l’univers. L’œuvre est cosmique.


Il y a une vibration universelle, commune aux vivants. Heureux celui qui l’accueille intensément.


C’est la peur d’être rien qui nous pousse à être pas grand chose.


Ne cède pas à la colère car tu en seras là première victime.


Il est facile de paraître mais difficile d’être.


Il y a cette possibilité d’infini, ce territoire intérieur qui est enfoui au fond de nous, comme le germe qui donne vie au lotus. Nous sommes tous des jardiniers en devenir.


La comparaison n’a de sens que dans l’action.


Nous sommes l’élément d’un TOUT.