Bruno Leyval

Artiste / Activiste

Des petits bulletins vides

Il va de soi que cette technique va laisser des traces. Une subtile organisation de propulsion vers la lumière. Il faut applaudir et célébrer le succès de ce simulacre. Publicité et propagande prennent enfin toute leur envergure dans une opération pleinement réalisée et cela, en toute transparence. Poussé dans l’arène, choisi pour servir et mourir sous les projecteurs, le pouvoir fantasmé d’un pantin de servitude. Cristallisant les espoirs d’une masse dépossédée ou dernier rempart face au démon fabriqué, le gourou moderne gesticule dans les appareils froids de l’information.

Le nouveau roi est couronné, le monde est fasciné par sa seule présence et le système est apaisé. La logique du simulacre a bien fonctionné.