Rose de Jéricho – Racines

Conversation entre le Shaman et le Disciple – La Montagne Sacrée – Livre 1

Ext. Forêt – Fin d’après-midi – Printemps

Le Shaman et le Disciple partent en quête de bois pour la préparation d’un feu destiné à alimenter la loge à sudation.

Shaman – Regarde ses racines.

Disciple – Qu’elles sont leurs rôles ?

Shaman – Ancrées à la terre pour y puiser l’eau de la vie, les racines sont un des éléments essentiels au développement de l’arbre. Elles sont le socle de ce frère souvent centenaire et symbole de majesté et d’humilité.

Rose de Jéricho - Racines - Bruno Leyval

Disciple – Pourquoi utiliser son bois si nous sommes frère ?

Shaman – Couper un arbre n’est pas un acte anodin ! L’exploitation de notre environnement doit se faire avec respect. Son destin est soudé au nôtre, comme un reflet. Il est le gardien et la mémoire de notre Mère la Terre.

Long silence

Shaman – Prendre le strict nécessaire et faire une offrande.

Disciple – Mais…

Shaman – Tu dois entreprendre un retour au Monde en te reconnectant aux forces de la vie afin de développer une relation réciproque avec notre Terre et les énergies qui nous entourent.

Long silence

Shaman – Prends le temps d’observer les arbres, respecte-les et puise auprès d’eux l’extraordinaire sagesse qu’ils nous offrent.

Racines, 2017. Technique mixte sur papier, A4 / Script, 2017. La Montagne Sacrée – Livre 1

Rose de Jéricho – Selaginella lepidophylla

C’est une minuscule fille aux yeux de morphine
Une plante biblique
Le désert a fini par l’endormir
Le magicien surveille son éveil

Les yeux clignent et font fuir
Les quelques cauchemars accrochés aux cheveux

Après la sècheresse… La résurrection

brunoleyval

Rose de Jéricho – Selaginella lepidophylla, 2017. Encre sur papier, A4

Rose de Jéricho – La Montagne Sacrée – Trailer

tout cela n’était qu’un rêve, une obsession à la dérive, un chemin perdu. loin de toutes formes concrètes – de toutes pensées rationnelles, je m’enlise dans les sables en mouvement. la chaleur électrique ronge mon cerveau. quelques livres de chevet pour caler mes vacillements, mon déséquilibre mental. l’étude des maîtres comme (pré)occupation première et le vent qui s’engouffre dans les narines d’un cheval fou. la montagne sacrée.

les gens se croisent en larmes de vides / le désespoir tombe de leurs poches trouées.

les lettres s’échouent comme des flocons de neige et recouvrent le bitume d’une fine couche de mots d’échardes qui s’enchaînent et percent la peau / traces décadentes d’un passé tumultueux.

émeutes solaires

Rose de Jéricho – La Montagne Sacrée – Trailer, 2017.

Rose de Jéricho – Synopsis

D’après la définition, un cycle est une série de phénomènes se renouvelant à une certaine fréquence et dans un ordre déterminé.

Le concept de la résurrection est au centre du projet artistique Rose de Jéricho. Deux histoires apparemment indépendantes s’enchevêtrent autour de quatre personnages qui occupent le récit selon une organisation complexe. La première repose sur l’enseignement et la transition d’un Shaman à son Disciple lors d’une cérémonie de transmigration au pied de la chaine Himalayenne. La seconde histoire, qui se déroule dans une usine d’armement française, met en scène Phoenix et Vlasta, un couple d’ouvriers spécialisés dans l’assemblage répétitif d’armes de poing, qui peine à concevoir leur premier enfant.

La rose de Jéricho est le lien entre ces deux histoires et elle va favoriser les connexions entre des personnages qui n’ont apparemment rien à voir.

Rose de Jéricho

brunoleyval

Connue pour sa capacité à survivre au dessèchement, la Rose de Jéricho est une plante sacrée, symbole de la résurrection. Originaire du désert de Chihuahua, elle est le thème central d’un projet artistique sur lequel je travaille depuis plusieurs années, initié par le Birth O Rebirth Cycle (2009) dont le déclencheur fût la naissance de mon fils. Conçu comme un « Gesamtkunstwerk » ou « Œuvre d’art totale » (Concept esthétique issu du romantisme allemand), le projet « Rose de Jéricho » s’impose déjà comme l’œuvre marquante de ma vie.