Catégories
Journal

La distance mentale

Le chemin qui conduit à l’éveil passe par la distance mentale. Très bien mais une fois que cela est dit, à quoi cela consiste et comment y parvenir ?

La distance mentale

Votre esprit est traversé par un flux continu de pensées. Cela n’arrête jamais. Vous êtes en train de lire un livre et soudain surgit une pensée : “comment vais-je faire ceci, quand vais-je faire cela ?” Cette pensée s’incruste dans votre mental et vous fait perdre le fil de votre lecture. Elle prend soudain tout l’espace et vous gangrène au point de vous pousser à abandonner votre occupation littéraire. Elle ne disparaîtra seulement lorsqu’une autre pensée intrusive la chassera et prendra ainsi sa place. Votre livre restera sur votre table pour un long moment encore. 

Vous pensez alors que c’est votre cerveau qui travaille trop, que vous avez besoin de repos, que vous perdez votre concentration. À aucun moment vous n’imaginer avoir le pouvoir de ralentir ce flux de pensées. Et pourtant vous avez ce pouvoir !

Entre deux pensées, il existe un court intervalle ou votre mental est calme, apaisé. Cette brève discontinuité entre une pensée qui s’efface et une autre qui surgit est une zone mentale dont les propriétés sont très nettement différentes, à l’opposé de l’agitation habituelle de votre esprit. 

La distance mentale consiste à étendre cette discontinuité afin de calmer votre esprit. On entend souvent le terme de vide mental, faire le vide. Je le répète ici, cela n’existe pas faire le vide. Comment pouvoir imaginer vider notre esprit ? Si nous comparons notre esprit à un disque dur, cela reviendrait à le formater complètement, le purger de toutes ses données. Même si certains souvenirs sont difficiles, si le passé peut être pesant, qui serait assez stupide pour effacer ce qu’il a mis des décennies à emmagasiner ? Effacer tout savoir et apprentissage, ne plus savoir s’exprimer, écrire, compter, etc… Laissez la nature s’en charger, elle sait le faire avec talent en supprimant peu à peu vos cellules vieillissantes. Non, faire le vide n’existe pas. 

En revanche, si vous pouvez étendre l’interstice qui sépare deux pensées, vous réduirez automatiquement l’activité de votre mental. C’est une évidence. 

Les moyens disponibles pour effectuer ce travail mental sont multiples et variés. La méditation est une option puissante parmi d’autres. Elle est préconisée par une multitude de cultures, de philosophies, de cultes et de religions. C’est un moyen reconnu pour transformer son esprit et le plonger dans la plénitude. 

Quel que soit la pratique, c’est un travail de longue haleine qui requiert de la sincérité et de la persévérance, un travail qui demande un désir profond de changement.

Le chemin qui mène à l’éveil est un long chemin mais, à force de pratique, vous commencerez à pénétrer profondément dans cet état de distance mentale et que vous entrapercevrez  la conscience pure, votre vie changera positivement et cela, au-delà de toutes vos attentes.

Laisser un commentaire