Un sursis

Sentir le souffle qui s’essouffle
comme la fin d’une vie
comment te dire
comment t’écrire
à quel point tu es mon héros

je ne suis que parce que tu es

brunoleyval

Laisser un commentaire